7 août 2012

Chronique #48 : Night School


Night School

Auteur : C.J Daugherty
Edition : Robert Laffont
Collection R
Prix : 17,90e
Résumé :
Poussez les portes
de Cimmeria,
complots et passions
vous tendent les bras...

        Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internat au règlement quasi militaire.

      Contre toute attente, Allie s'y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser...

      Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.

      Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer...

Mon avis :

                Tous les romans de la Collection R bénéficient d’une véritable campagne de pub très impressionnante. Et ça donne envie ! Toutes leurs parutions sont vraiment alléchantes, et cet été, j’ai craqué pour Night School, qui m’attirait vraiment. J’avais un peu peur d’être déçue, que le roman ne soit pas à la hauteur de mes attentes… Heureusement, ça n’a pas été le cas, loin de là ! J’ai adoré, ce fût un coup de cœur, même plus !


                On suit Allie, une jeune fille bouleversée par la disparition de son frère, dont les parents ne savent plus quoi faire lorsqu’elle se fait arrêter pour la troisième fois de l’année. Ils l’envoient alors à Cimmeria, une école privée très sélective et mystérieuse. Là-bas, Allie fait la connaissance de nombreuses personnes et, à sa grande surprise, elle va même s’y plaire.

Tout d’abord, ce qui m’a plus dans Night School, c’est l’ambiance générale du roman. Très vite, à Cimmeria, l’auteur met en place une atmosphère mystérieuse et pleine de secrets. A certains moment, cette ambiance devient même angoissante, oppressante. Je l’ai trouvé superbement décrite. On est plongé au cœur de l’histoire et cette atmosphère ne fait que rendre l’action et l’intrigue d’autant plus addictive.

La plume de l’auteur m’a bien plu, surtout pour les dialogues. J’ai adoré le naturel avec lequel elle fait s’exprimer ses personnages. Ce ne sont pas des phrases figées, mais au contraire, des expressions vivantes pleines de sens, en accord avec les personnages, comme le « je suis trop dans le pâté » de Jo, ou les « carrément » d’Allie. Les émotions sont bien décrites et on est vraiment plongé dans l’action lorsqu’il y en a.

Les personnages sont vraiment attachants, Allie en tête ! Malgré ses apparences de rebelle que rien ne peut atteindre, c’est une jeune fille fragile, sensible et profondément seule. Depuis la disparition de son frère, elle est victime de crises d’angoisses. Pour les contrer, elle compte. Elle compte ses pas, ses foulées, ses respirations… A Cimmeria, elle fait la rencontre de Jo, jeune fille pétillante qui devient vite sa meilleure amie. J’ai beaucoup aimé ce personnage, Jo est vraiment attachante, surtout qu’au fur et à mesure du roman, on creuse plus profond et on découvre d’autres facettes de la jeune fille. Il y a aussi Carter qui m’a bien plu. Il est souvent irritant, mais très mystérieux et attirant. Pour Allie, il se révèle être un véritable appuie, surtout dans ce monde où secrets, mensonges et dangers sont d’actualité.

J’ai aussi beaucoup aimé Rachel, même si elle n’apparaît qu’à un stade avancé du roman. C’est une jeune fille adorable, réfléchie, qui elle aussi va soutenir Allie quand beaucoup lui tourneront le dos. Aussi d’autres personnages, comme Lisa et Lucas, qui sont peu présent, mais à qui on s’attache. Et puis il y a Sylvain, que j’ai plutôt apprécié, je ne saurais dire pourquoi. Je suis bien d’accord qu’il n’est pas des plus gentils, ni des plus honnêtes, mais tout n’est pas juste noir, ou blanc. C’est d’ailleurs ce que j’ai aimé avec tous les personnages créés par l’auteur, ils sont plus qu’une apparence, ils sont plus profonds que ça, chacun ayant ses failles, ses faiblesses et ses secrets.

Mais surtout, c’est l’intrigue originale et prenante. J’ai adoré découvrir Cimmeria avec Allie, mener l’enquête. Pas mal de choses restent dans le flou à la fin du tome, de nombreux mystères non éclaircis ce qui donne vraiment envie d’avoir la suite, et vite ! La Night School est un aspect véritablement intriguant du roman. On n’en sait que très peu et leurs activités restent un secret. Beaucoup de choses reposent sur cette organisation, et même si on devine assez aisément ses participants, on ne sait vraiment pas quel est ce « projet » qui retient leur temps.

En quelques mots, lisez Night School parce que vous ne le regretterez pas, parce que c’est original et addictif. Parce que les personnages sont tous creusés. Parce que l’atmosphère est prenante. Parce que l’auteur nous fait tout ressentir et que l’intrigue nous entraine. Pour moi, c’est un coup de cœur !

"- C’est ton pied ça? murmura Allie, si bas que ses mots étaient comme engloutis par l’obscurité.
- Bien sûr que c’est mon pied, chuchota Carter. A qui veux-tu qu’il soit?"


6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il a raison de le faire x) Il est vraiment extra :p

      Supprimer
    2. Le problème c'est que je ne l'ai pas dans ma PAl et qu'il coûte malheureusement assez cher donc il faudrait que j'évite de lire des choses comme "Il est extra" ou "Il a raison de le faire" lol C'est dur de résister :P

      Supprimer
  2. Il a l'air vraiment mystérieux.... :)

    RépondreSupprimer

Laisser une trace de votre passage :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...