22 avril 2012

Vacances :)

Comme je l'ai dit dans un post précédent, je pars en vacances pendant 2 semaines dans un village où il n'y a pas d'accès internet mais j'ai pris pleins de livres et je reviendrai avec pleins de chroniques (notamment une lecture commune de 1984 avec Lucille de la Ronde des Livres et Nathan de Bouquins en Folie).
Bonnes vacances à ceux qui y sont encore et bon courage à ceux qui travaillent :) 
A dans 2 semaines !

20 avril 2012

Semaine Spéciale #5 : Interview de Marie Pavlenko


Pour finir cette Semaine Spéciale le Livre de Saskia, voici une interview de l'auteur : Marie Pavlenko :) 


1ère Partie : L’Auteur

Ariane : Pouvez-vous vous présenter ?
Marie : Je m’appelle Marie, j’écris des histoires...

Avez-vous toujours voulu écrire ?      
Oui mais être publiée a longtemps été une sorte de rêve inatteignable.

Quand avez-vous commencé à écrire ?
Voyons voir... vers huit, neuf ans, j’écrivais déjà de petits récits, mais qui sont restés dans des cartons et qui devaient être assez minables, quand j'y repense. Bien plus tard, j'ai écrit mon mémoire de maîtrise, mon mémoire de DEA, puis j’ai fait l’école de journalisme de Lille, j’ai été pigiste (et là, pendant quatorze ans, j’ai écrit, écrit, écrit, écrit, et je n'ai jamais cessé d'écrire…).

Quel livre vous a marqué, durant votre enfance ?
Il y en a plusieurs. J’adorais Roal Dahl, j’ai lu et relu Le Bon Grand Géant. À 9 ans, j’ai lu le Faucon déniché, un livre qui m’a beaucoup marquée. J’y ai découvert qu’on pouvait transmettre des émotions plus profondes, autres que le rire, qu’on pouvait émouvoir, rendre triste, faire pleurer, bouleverser avec des mots. C'était assez violent et je m'en souviens très bien. L'année suivante, j'ai lu Le Seigneur des anneaux et un monde s'est ouvert à moi ! J'ai eu la chance d'avoir un père qui lisait beaucoup de SF, et qui, au collège, m'a offert des ouvrages comme Niourk, ou L'homme qui rétrécit.

Avez-vous des sources d’inspirations particulières quand vous écrivez ? (musique…)
J’écoute beaucoup de musique, notamment des musiques de film et énormément de musique classique (je ne suis pas hyper-moderne, hein...). Quand j’écris sur un sujet, j'ai souvent besoin d'écouter une musique qui m’y plonge. Mes choix sont instinctifs. Pour le tome 1 du Livre de Saskia, par exemple, j’ai surtout écouté la bande originale d’Arietty (composée par Cécile Corbel), celle de Dragons (John Powell) et l'album Bang Goes The Knighthood (The Divine Comedy). Mais je ne sais pas pourquoi :)

Quels genres de livres lisez-vous ?
Je lis de tout, mais depuis un an et demi, mon champ s'est un peu rétréci (enfin, il s'est rétréci et élargi à la fois !) et je me concentre presque uniquement sur de la SF et de la Fantasy. Je ne le fais pas exprès, j'en ai besoin.

Avez-vous des auteurs fétiches ?
Mon auteur préféré, c'est Victor Hugo, largement en tête. Mais sinon, j'en aime plein d'autres, comme Ursula K. Le Guin, Anne McCaffrey, les frères Strougatski, Wei Wei, Romain Gary, Mikhaïl Boulgakov, Joseph Kessel, Antoine de Saint-Exupéry... Il y en a trop !

2ème Partie : Le Livre de Saskia

Comment vous est venue l’idée du monde de Saskia et des Enkidars ?
J'avais envie de parler de créatures avec des ailes. Le reste euh... est venu au fur et à mesure.

Quand paraîtra le troisième tome du Livre de Saskia ?
Si tout va bien, en 2013.

Combien de temps l’écriture d’un tome vous prend-elle ?
C'est fluctuant. J’ai travaillé très vite pour le tome un. J'ai mis deux mois et demi à l'écrire, plus trois semaines de retouches, environ. Mais il me brûlait les doigts. J'avais besoin d'aller vite. Je me suis plus posée pour le deuxième tome, et j'y ai passé neuf mois.

Quand vous avez commencé à écrire Le Livre de Saskia, vous connaissiez déjà la fin de l’histoire ?
Je ne « connais » pas exactement la fin, en ce sens que je ne sais pas exactement ce qui va se passer, quelle va en être l'action, mais je sais ce que je veux dire, je connais la direction à prendre, l'issue à laquelle je veux aboutir.

Comment se passe l’écriture d’un tome ?
J’écris à l’aveugle : je connais le début et la fin, le reste se fait au fur et à mesure.

D’où provient le vocabulaire des Enkidars ?
De nombreux mots et noms sont signifiants. Par exemple, « Tod » veut dire « mort » en allemand. Enkidar vient de Enkidu, qui était le compagnon de Gilgamesh, le héros de la toute première histoire écrite de l'humanité. Soi j'invente des mots (Kartan), soit je puise dans des langues étrangères. Ça dépend de ce que je trouve, de mon humeur, de la sonorité du mot autant que de sa signification... Mais je m'amuse beaucoup !

Et pourquoi « Saskia » ?
Alors, je ne sais pas, mais il fallait absolument que cette fille s’appelle Saskia. Mon éditeur m’a demandé de changer, et j’ai essayé ! Mais ça ne marchait pas : il fallait que ce soit Saskia. Et puis j’ai découvert que dans les pays du nord, selon une des nombreuses étymologies, Saskia signifie : « Celle qui sauve l’humanité ». Étrange, non ?

Pour finir, un conseil pour les écrivains en herbes ?
Ecrire, écrire, écrire ! Sur tout, sur rien, parler des poireaux ou des moineaux, qu'importe. Juste écrire.

Pour finir, j'aimerais remercier Marie Pavlenko pour m'avoir accordé cette interview, son temps et pour avoir été aussi sympa !
***

Pour en savoir plus sur ma semaine spéciale : c'est ici !
Retrouvez également la liste des articles, et la présentation sur la page à ce nom





19 avril 2012

Semaine Spéciale #4 : Chronique du tome 2



Le livre de saskia
II.L’ Eppreuve
Auteur : Marie Pavlenko
Edition : Scrinéo Jeunesse
Prix : 16,90e

Résumé :

Après la révélation de son identité, Saskia est livrée à elle-même. De nouveaux dangers surviennent et dévoilent la puissance de ses ennemis. Est-elle la créature dont parle l’ancienne prophétie ? Pour le découvrir, Saskia doit partir à la rencontre de ceux qu’elle croit être ses frères. Mais tout se complique. Qui sont ses vrais amis ? S’est-elle trompée sur la force du lien qui l’unit à Tod ?

Saskia doute.

Et l’étau se resserre…

Mon avis :

Le second tome du Livre de Saskia est un des livres dont j’ai guetté la sortie avec la plus grande attention ! Dès que j’ai pu (dès que mon porte-monnaie me l’a permis, à vrai dire) j’ai foncé à la librairie. Je l’ai ensuite dévoré en un jour et demi (en me forçant à me coucher !). Et j’en suis sortie tout aussi conquise que du tome 1 !

Après un court résumé du tome précédent, histoire de se remettre dans le bain après un an d’attente, et un prologue angoissant, l’auteur nous fait replonger dans l’action dès les premières lignes du chapitre 1. Une fois de plus, je me suis fait happée par l’histoire toujours aussi prenante, et le style, toujours très agréable de l’auteur.

J’ai retrouvé Saskia avec beaucoup de plaisir. Mais dans ce tome, Saskia est très différente : elle grandit, devient plus mature. Cela se voit dans ses réactions, ses pensées. C’est vraiment très appréciable de suivre l’évolution d’un héros au long d’une série, et même d’un tome.  J’ai été très frustré par moment, à cause de ses disputes avec Tod, alors qu’ils avaient à priori tout pour filer le parfait amour !

Les actions s’enchaînent, les héros sont constamment vigilants, étant donné le danger de mort qui semble rôder autour d’eux. Les mystères se dévoilent, souvent juste en partie. Mensonges et trahisons sont également au rendez-vous, tout comme les sentiments de Saskia. Ces derniers à propos de Tod, mais également de son père, puis envers toutes ses nouvelles rencontres, autant en bien qu’en mal.

Je suis plutôt contente de dire que j’avais un pressentiment sur le ‘méchant’. Mais comme me l’a fait remarquer l’auteur lorsque je l’ai rencontré, plusieurs personnages auraient pu prétendre à ce nom. Alors, tout au long du roman, comme Saskia, on suspecte tout le monde, se remuant les méninges en essayant de comprendre,  de mettre le doigt sur ce qui nous dérange. Dans ce tome, les actions, mais également l’ambiance sont plus sombres. La mort est très présente, bien plus que dans le tome 1. 

Pour conclure, je dirais que je suis totalement conquise par la série Le Livre de Saskia, et que ce second tome est, tout comme le précédent, un véritable coup de poing. Me voilà donc, attendant (im)patiemment la sortie du troisième et dernier tome de cette trilogie incroyable. 

Et voilà ma dédicace ;)

A demain pour la suite de cette semaine spéciale 
Avec une interview de l'auteur

Pour en savoir plus sur ma semaine spéciale : c'est ici !
Retrouvez également la liste des articles, et la présentation sur la page à ce nom




18 avril 2012

Semaine spéciale #3 : Chronique du tome 1





Le livre de Saskia
I.Le réveil
Auteur : Marie Pavlenko
Edition : Scrinéo jeunesse
Prix : 14,90e
Résumé :

Saskia fête ses dix-huit ans et s’apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge. Dans sa maison en bordure de forêt, elle mène une vie des plus ordinaires. Ordinaire, vraiment ?

Si c’était le cas, pourquoi son quotidien vire-t-il au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges ? Quel secret recèle la pierre qu’elle porte au poignet depuis qu’elle a été trouvée aux portes d’un orphelinat, bébé ? Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue ?

Peu à peu, Saskia plonge au coeur d’un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes. La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l’existence…

Mon Avis :

J’ai lu  (ou plutôt dévoré) le premier tome du Livre de Saskia lors des vacances de Pâques, l’année dernière. J’ai tellement aimé que je l’ai relu toute suite après, incapable de me passer de Saskia et de son histoire incroyable.

Car, incroyable, ce roman l’est ! Marie Pavlenko nous entraîne dans un monde inconnu, que l’on découvre en même temps que l’héroïne, pas à pas. Dans une ambiance mystérieuse très réussie, on frissonne avec Saskia !

Le personnage de Saskia m’a beaucoup plu ! C’est une jeune fille qui se pense tout à fait normale,  et dont la vie va basculer, presque du jour au lendemain. Au cours du tome, elle découvre ses origines, et grandit. Elle est très attachante et on se sent concerné par ce qui lui arrive. Elle est très crédible par ses hésitations, ses doutes, ses faiblesses. J’ai également adoré Tod, le mystérieux jeune homme qui va, lui aussi bousculer la vie de Saskia. Mais aussi Mara, qui n’est pas ce qu’elle semble être, de différentes façons…

Le monde mis en place par l’auteur est original et très bien écrit, mais je ne voudrais pas trop dévoiler d’éléments, pour ne pas vous gâcher la lecture. On s’y plonge avec délectation. Les actions s’enchaînent sans nous laisser le temps, ni l’envie de nous arrêter !  les descriptions, parfaitement équilibrés nous permettent de créer le monde de Saskia dans notre tête. Les sentiments, ont eux aussi, une jolie place.  La romance entre Tod et Saskia  est très agréable à suivre. Et comme j’adooore les histoires d’amours et les beaux héros, j’ai craqué pour Tod !

Le style de l’auteur, prenant et fluide,  rajoute à l’addiction qu’on voue à l’histoire déjà parfaitement entraînante. Un coup de cœur, un coup de poing, sans hésitation, qui m’a marqué, même longtemps après avoir refermé le roman.

Et ma dédicaaaace ;D <3
Qui est ma première, en passant 


A demain pour la suite de cette semaine spéciale 
Avec la chronique du tome 2

Pour en savoir plus sur ma semaine spéciale : c'est ici !
Retrouvez également la liste des articles, et la présentation sur la page à ce nom













17 avril 2012

Semaine Spéciale #2 : présentation de la série

Le livre de Saskia, de Marie Pavlenko est une trilogie fantastique (tant par le genre que par la qualité) dont deux tomes sont parus pour l'instant chez Scrinéo Jeunesse 

Le premier tome intitulé Le Réveil est paru en mai 2011. On y découvre Saskia, une jeune fille qui se pensait ordinaire ...




Saskia fête ses dix-huit ans et s’apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge. Dans sa maison en bordure de forêt, elle mène une vie des plus ordinaires. Ordinaire, vraiment ?

Si c’était le cas, pourquoi son quotidien vire-t-il au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges ? Quel secret recèle la pierre qu’elle porte au poignet depuis qu’elle a été trouvée aux portes d’un orphelinat, bébé ? Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue ?

Peu à peu, Saskia plonge au coeur d’un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes. La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l’existence…


Lors du Printemps des Légendes, ce premier tome a remporté Le Prix Oriande du meilleur roman féerie 2012 


****
Et le second tome, sortie le 15 mars 



Après la révélation de son identité, Saskia est livrée à elle-même. De nouveaux dangers surviennent et dévoilent la puissance de ses ennemis. Est-elle la créature dont parle l’ancienne prophétie ? Pour le découvrir, Saskia doit partir à la rencontre de ceux qu’elle croit être ses frères. Mais tout se complique. Qui sont ses vrais amis ? S’est-elle trompée sur la force du lien qui l’unit à Tod ?

Saskia doute.

Et l’étau se resserre…



Et pour finir, le site de la trilogie, avec plein d'infos sur la série et l'auteure !

J'ai lu les deux tome (ou plutôt, dévorés) et j'ai adoré !
Si ce n'est pas encore votre cas : remédiez vite à ça !

A demain pour la suite de cette semaine spéciale 
Avec la chronique du tome 1

Pour en savoir plus sur ma semaine spéciale : c'est ici !
Retrouvez également la liste des articles, et la présentation sur la page à ce nom




16 avril 2012

Semaine Spéciale #1 : Compte rendu


Le Printemps des Légendes : 14 et 15 Avril 2012

Le Printemps des Légendes est un festival  bisannuel, où féerie, contes et légendes se retrouvent. Il se déroule à Monthermé dans les Ardennes (08) et a été créé par Hervé Gourdet.



         Plus concrètement, le Printemps des Légendes, c’est de nombreux artisans, un salon du livre avec auteurs, illustrateurs et éditeurs, et cette année, un camp médiéval du Roi Arthur, des crêpes médiévales et des soupes ! De nombreux participants en costumes rendent la manifestation plus vraie que nature et très sympa. Beaucoup d’artisans vendant des bijoux, des accessoires médiévaux, des habits… Egalement une exposition sur les vampires dans une crypte, des concerts de harpe celtique, de bagad… Cette année, le thème était  Dame du lac et Dame de Meuse (en référence à la légende et au fleuve ardennais aux nombreuses boucles) et l’affiche (très belle) a été réalisée par Bruno Brucéro, présent au salon du livre.


       Même si le festival a lieu tout prêt de chez moi, c’est la première fois que j’y vais. Et je ne suis vraiment pas déçue ! Je suis arrivée vers 14 heures avec une amie et nous avons commencé par un tour d’exploration. Sauf que voilà : on ne savait absolument pas où allez ! Nous sommes donc retournées à l’accueil où nous avons obtenu un plan. Malgré notre déplorable sens de l’orientation, nous avons réussi à trouver le camp du Roi Arthur. Nous avons vu beaucoup de trèès beaux bijoux. J’ai pour ma part repéré beaucoup de superbes diadèmes, malheureusement au-dessus de mes moyens. 




      


























  Nous avons vu aussi un harpiste qui avait apporté une très jolie harpe celtique. J’étais en adoration : je suis harpiste ! 


                                                   Je dois avouer : je suis très fière de ma photo !




        Après une crêpe Hobbit : banane/chocolat/amande /chantilly, pas très médiévale mais bon, tellement tentante ! Nous nous sommes rendu au Cosec où se trouvait le salon du livre et donc Marie Pavlenko. On ne savais absolument pas où cette dernière se trouvait ! Nous aovns donc fait un tour, et nous avons (une fois de plus) vu de très belles chose, tant bijoux que livres. Lorsque nous avons enfin trouvé le stand des éditions scrinéo, nous nous sommes instalées et nous avons parlé une heure avec Marie Pavlenko. C’était vraiment super ! J’ai fait dédicacé mes deux tomes du Livre de Saskia ainsi qu’une affiche du tome 2 et c’était vraiment intéressant.




Après cela nous avons refait un tour et j’ai craqué sur un collier hiboux que je trouve super chouette (Jeu de mot bidon, bonjouuur !).  Je suis donc rentrée chez moi très contente de mon après midi, malgré le rhume qui s’annonce (déjà que je n’était pas enforme, ça ne va pas s’arranger !).



Pour finir : La bande Annonce du festival puis une vidéo du harpiste (la qualité n'est pas top, mais on entend tout de même)


video

A demain pour la suite de cette semaine spéciale 
Avec la présentation de la série

Pour en savoir plus sur ma semaine spéciale : c'est ici !
Retrouvez également la liste des articles, et la présentation sur la page à ce nom



14 avril 2012

Extra #23 : Une semaine spéciale...


La semaine du 16 Avril va être un peu spéciale sur le blog :D 
En effet, elle sera consacrée à la série Le Livre de Saskia, de Marie Pavlenko 
Au festival Le Printemps des Légendes, à Monthermé (08, tout près de chez moi :D )  Marie Pavlenko sera en dédicace ...

***
Voici le programme de la semaine :

Lundi : Compte rendu de ma "visite" au Printemps des Légendes
Mardi : Présentation de la série
Mercredi : Chronique du premier tome
Jeudi : Chronique du second tome
Vendredi : Interview de l'auteur :D


***

Ce sera en effet une semaine de 5 jours (je n'ai pas trouvé 2 autres articles sur ce thème)



Si vous avez des questions à poser à l'auteur, 
vous pouvez le faire en commentaire jusqu'à demain midi :) 





   :)

13 avril 2012

Extra #22 : J.K Rowling est de retour


Après son incontournable série Harry Potter, l'auteur anglaise J.K Rowling revient avec un nouveau roman, dont la sortie est prévue fin septembre en V0.

Son nouveau roman, destiné aux adultes, se nomme The Casual Vacancy !

Résumé (Traduit par Neverland ) 

 Lorsque Barry Fairweather, la quarantaine, meurt brusquement, la petite ville de Pagford est sous le choc. Pagford est, à première vue, un endroit idyllique avec une place du marché pavée et une abbaye antique, mais ce qui se cache derrière cette belle façade est une ville en guerre. Les riches sont en guerre avec les pauvres, les adolescents sont en guerre avec leurs parents, les femmes sont en guerre avec leurs maris, les professeurs sont en guerre avec leurs élèves… Pagford n’est pas la ville que l’on croit être au premier coup d’oeil. Et bientôt, le siège vide laissé par Barry au conseil de paroisse devient le catalyseur de la plus grande guerre que la ville ait jamais connue. Qui triomphera de cette élection pleine de passion, de duplicité et de révélations inattendues ? 


12 avril 2012

Chronique #16 : La Révolte des accents


La Révolte des Accents
Auteur : Erik Orsenna
Illustrateur: Montse Bernal
Edition : Le Livre de Poche
Prix : 5e

Résumé :

        Un jour, sur l’Île de Jeanne, les épices sont partis. Ils sont partis avec les comédiens qui étaient venus jouer sur le port, et les accents les ont suivis. Alors, sur l’île, l’heure est grave : sans accent rien ne va plus !

Mon Avis :

                Ma tante m’avait offert ce roman pour mon anniversaire, il y a deux ans. Je l’avais lu, il m’avait plu, je l’avais rangé dans mes étagères puis oublié. Il y a deux jours, je l’ai vu, et en me rappelant combien il m’avait plus, j’ai eu envie de le relire. J’en sors tout autant charmée que la première fois, le sourire aux lèvres.

                Ce sera sûrement une petite chronique, pour un petit livre. Mais une chronique enthousiaste et gaie comme ce roman. Je crois que c’est un troisième tome, mais ça ne se sent vraiment pas. On arrive juste dans la vie de Jeanne et on la suit dans cette aventure.

            Tout commence lorsque Jeanne cherche un petit boulot pour l’été. Bons yeux demandés pour regarder la mer. Cette annonce attire son attention, et après une épreuve, elle a son travail d’été.

                Un soir, des comédiens débarquent sur l’île. Ils jouent Roméo et Juliette, la pièce préférée de Jeanne. Puis le lendemain, c’est la débandade, le drame : Les accents (et les épices) ont disparus !

                L’écriture est pleine d’humour, très agréable à lire. Jeanne est adorable, curieuse, rieuse, rêveuse, romantique… Elle se lance dans une folle aventure qui la mènera jusqu’en Indes, où de belles rencontres l’attendent.

                Le roman est truffé d’illustrations. Des illustrations magnifiques, hautes en couleurs, qui collent parfaitement avec l’atmosphère, et qui le subliment.





                Un roman léger, délicat et drôle. Une lecture bien plus qu’agréable. Erik Orsenna nous fait voyager à travers le monde, à la rencontre des accents, des personnages et de leurs histoires… Un Coup de Cœur !

"Il était une fois...
Je ne sais pas vous, mais moi, dès que j'entends ces quatre mots, 
je ronronne, je m'abandonne, je prends la mer ou je m'envole
je m'étends, je m'agrandis, 
Je ne suis plus Jeanne, 
plus seulement Jeanne..."


11 avril 2012

Extra #21 : Nouveau design

Aujourd'hui, A Contre Mots change de design !
Les couleurs restent un peu près les mêmes, mais la disposition et l'arrière plan  changent :)
J'attends vos avis !


Concours #5 : Concours inter blogs

A l'occasion des anniversaires de leurs blogs, Nathan, Tom et Thib organise une grande semaine de concours !



Extra #20 :Un tour à la librairie (2)

Il y a quelques jours, j'étais passé à la librairie pour faire un peu de repérage. J'y suis retournée hier pour commencer mes réserves pour les vacances. j'ai donc acheté 4 livres :


Tout ce qui Brille  d'Anna Gobdersen 



Letty Larkspur et Cordelia Gray fuient leur petite ville du Midwest pour la métropole scintillante de New York. Tout ce que Letty désire est de voir son nom en haut de l’affiche, mais elle comprend vite que Manhattan est rempli de jolies filles prêtes à tout pour devenir des vedettes... Cordelia, elle, est à la recherche d’un père qu’elle n'a jamais connu, un célèbre contrebandier. Du jour au lendemain, elle découvre un monde excitant mais ô combien dangereux. Heureusement, elles ont une alliée : Astrid Donal, qui semble tout avoir – l’argent, l’allure et l’amour de Charlie, le frère de Cordelia. Mais l’apparence parfaite d’Astrid cache un lourd secret… Bienvenue à New York en 1929 




Le Livre de Saskia, L’Épreuve, de Marie Pavlenko (dont je vous ai déjà parler ici)



Après la révélation de son identité, Saskia est livrée à elle-même. De nouveaux dangers surviennent et dévoilent la puissance de ses ennemis. Est-elle la créature dont parle l’ancienne prophétie ? Pour le découvrir, Saskia doit partir à la rencontre de ceux qu’elle croit être ses frères. Mais tout se complique. Qui sont ses vrais amis ? S’est-elle trompée sur la force du lien qui l’unit à Tod ?

Saskia doute.

Et l’étau se resserre…


Ellana (tomes 1 et 2) de Pierre Bottero

***

J'ai déjà commencé Le Livre de Saskia,
mais je me réserve les autres pour les Vacances :D


9 avril 2012

Bande Originale #1 : Hunger Games

En faisant un tour sur Deezer (j'écoute de la musque dès que je peux) ,
 j'ai vu une sélection Deezer Bande Originale :D
Et devinez ce qu'il y a dedans ? 



 56 minutes de pur bonheur : on replonge dans l'univers d'Hunger Games
Enjoy ! :D

Partenariat # 5 : La Ronde des Livres

Aujourd'hui, je suis heureuse de vous annoncer un nouveau partenariat avec le blog de Lucille




Je suis Lucille, quatorze automnes. Venez découvrir sur ce blog ma passion de toujours : la lecture ! Vous trouverez par ici mes avis sur les livres que je lis, des actus, bref plein de choses littéraires !

Vous pouvez également la suivre sur Facebook en suivant le lien !

Bonne visite :D !

Cinéma #4 : Bilbo le Hobbit

Je ne sais pas vous mais moi, j'ai adoré la trilogie du Seigneur des Anneaux. Je parle des films, parce que je n'ai pas lu les livres de Tolkien (et oui, honte à moi). En plus mon frère est un trèèès grand fan de ces films.
Bref, cette année, en décembre (Le 12.12.12 : c'est un signe, je ne sais pas de quoi, mais c'est un signe !) Le Hobbit : Un  voyage inattendu sort au cinéma.


J'avais commencé le livre, il y a un ou deux an, mais je suis passé à autre chose sans le finir, et là, je viens de tomber sur la bande-annonce du film et ça m'a remotivé ! Donc pendant les vacances, je vais m'y remettre :D


Bilbo, comme tous les autres hobbits, est un petit être paisible qui n'aime pas être dérangé quand il est à table. L'aventure tombe chez lui comme la foudre : un magicien et treize nain viennet lui parler de dragons, de trésor et d'expédition périlleuse au-delà des montagnes. Le miracle, c'est qu'il les suiovra et qu'il affrontera tous les dangers sans jamais perdre son humour, même s'il tremble plus d'un fois !






Extra #19 : Google se décore ...

Aujourd'hui, à l'occasion du 182e anniversaire d'Eadweard Muybridge, Google s'habille et se couvre de chevaux galopants. 
J'adore les chevaux, alors, je n'ai pas pu m'empêcher de cliquer sur la petite animation proposer par ma page d'accueuil. 
Et je suis restée une bonne minute à regarder comment, à partir de simple images, les chevaux prennent vie et se mettent à galoper. 
C'est juste Wow :D Si vous n'avez pas encore testé, allez-y ! 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...