27 mai 2012

Chronique #32 : L'été où je t'ai retrouvé



L’été où je t’ai retrouvé

Auteur : Jenny Han
Edition : Wiz, Albin Michel
Prix : 13e

Attention, ce roman est le second tome d'une série.
Il pourrait y avoir des spoilers dans ma chronique
Résumé :

                Belly ne chasse plus ses tristesses. Elle les laisse venir. Après tout, elle ne passera pas l'été dans la maison de la plage. Susannah n'est plus là, Conrad ne donne aucune nouvelle. Un soir, Jeremiah préviens Belly que Conrad a disparu. Le cœur de la jeune fille se remet à battre à toute allure. Elle monte dans sa voiture et ensemble, sans un mot, ils roulent vers le même but. Retrouver Conrad. Retrouver la maison de la plage, le seul endroit où il a pu se réfugier...

Mon avis :

                J’avais beaucoup aimé le premier tome, dans lequel on découvre la résidence de Cousins Beach, ainsi que les personnages. Je l'avais acheté comme ça, parce que je trouvait la couverture jolie et que j'avais envie d'une lecture légère. Quand j'ai vu le second tome à la médiathèque, je n'ai pas hésité ! Dans ce tome-ci tout est plus profond, plus sérieux car tout a changé. Ce tome m’a vraiment touché et je ne sais pas trop quoi dire, vue les émotions qui m’ont submergées.

              La première chose qui m’a marquée dans ce tome, c’est le vide. Le grand vide provoqué par la disparition tragique de Susannah. Rien que ça, c’est le début, et rien que ça, m’a bouleversé. Je m’étais vraiment attachée à ce personnage, elle était vraiment importante pour moi, comme pour Belly. Ca a vraiment creusé un trou, et je me suis reconnue dans Belly lorsqu’elle a appris la nouvelle.

                Ensuite il y a le changement. Et c’est effrayant. Effrayant de se dire que, comme ça, d’un coup, c’est peut-être la dernière fois que l’on voit quelqu’un ou un endroit. Effrayant de comprendre que toutes nos habitudes, nos manies, nos rituels, toutes ses choses auxquelles nous sommes attachés s’arrêtent. Disparaissent. Pour Belly, qui comptait les jours qui la séparait de l’été, de la villa de Cousins, cela marque vraiment une rupture. Plus jamais elle ne passera l’été à Cousin, dans la maison illuminée par les rires de Susannah et des garçons. Ça aussi m’a vraiment touchée. Parce que, comme Belly, pour moi les vacances se résume en un mot, un lieu. Pour Belly c’est Cousins, et là, c’est fini.

                Trois personnages m’ont vraiment marqué. Tout d’abord Belly, qui est plus mûre, mais pas infaillible, Jeremiah, toujours optimiste, courageux malgré son monde qui s’écroule, et aussi Laurel, la mère de Belly, qui a sa propre manière de gérer le chagrin et qui se révèle être d’un grand soutien à la fin. Je ne peux pas dire que je n’aime pas Conrad qui, on le plus tard, n’est pas si égoïste et insensible qu’il le paraît. Et puis c’est vrai qu’il a un côté mystérieux… Mais bon, préfère largement Jer !

                Comme dans le premier tome, les sentiments de Belly sont importants, même si l’intrigue en elle-même les dépasse. L’important dans ce livre est de retrouvé Conrad qui a disparue du jour au lendemain. Ce que j’ai apprécié dans ce tome, c’est que, en plus de suivre Belly, de voir tout par ses yeux, comme dans le premier opus, certains chapitre sont comptés du point de vue de Jeremiah, ce qui apporte un autre éclairage à l’histoire. J’ai beaucoup aimé aussi le fait que de multiple flash-back agrémentent le récit.

                Le style de l’auteur est fluide et très agréable à lire. Le roman se dévore (quelques heures à peine pour moi). J’aime beaucoup la couverture qui est simple et jolie avec la plage de Cousins en fond. J’ai été profondément touchée par ce roman, plus que je ne saurais jamais l'écrire, notamment par les sentiments, le vide et le changement. J’ai beaucoup apprécié Belly, qui a bien mûrit depuis le tome précédent ainsi que Jeremiah, fidèle à lui-même. J’ai hâte de lire la suite, vraiment !

7 commentaires:

  1. J'avais lu le premier tome et j'avais beaucoup aimé en me disant qu'il fallait absolument que je lise la suite et à ce jour je l'ai toujours pas fait ^^ Et par contre moi j'ai toujours adorer Conrad !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi il m'avait plu dans le premier tome, mais là ARRRGH, je l'aurais assassiné par moment ^^

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce livre, ainsi que le premier tome. J'ai hâte que le troisième sorte en VF !

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve ta chronique vraiment très belle. Tout comme toi, j'ai ressenti beaucoup d'émotions lors de la lecture de ce second tome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aimerais beaucoup lire le tome trois ! :)

      Supprimer
  4. Susannah m'a également beaucoup manquée dans ce tome. Elle a beau être toujours présente, le vide reste...
    Je suis curieuse de découvrir le troisième tome !

    RépondreSupprimer

Laisser une trace de votre passage :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...